Pinta - Le Bottin des Jeux Linux

Pinta

🗃️ Specifications

📰 Title: Pinta 🕹️ / 🛠️ Type: Tool
🗃️ Genre: Development 🚦 Status: 06. Tested & Working
🏷️ Category: Development ➤ Graphics Editor ➤ Image Manipulation (2D) 🌍️ Browser version:
🔖 Tags: Development; Content Creation; Image Manipulation; Raster graphics editor 📦️ Package Name: pinta
🐣️ Approx. start: 2010-01-03 📦️ Arch: ✓
🐓️ Latest: 2021-12-31 🍥️ On Deb repo: ✓
📍️ Version: Latest : 2.0 / Dev : d1223fb 📦️ Deb: ✓
🏛️ License type: FOSS/Libre 📦️ RPM: ✓
🏛️ License: MIT 📦️ AppImage:
🏝️ Perspective: First person (interface) 📦️ Snap: ✓
👁️ Visual: 2D 📦️ Flatpak/Athenaeum: ✓
⏱️ Pacing: Real Time ⚙️ Generic bin.: ✓
👫️ Played: Single 📄️ Source: ✓
🎖️ This record: 5 stars 📱️ PDA support: ✓
🎀️ Game design: 5 stars 👫️ Contrib.: Goupil & Louis
🎰️ ID: 15759 🐛️ Created: 2020-03-01
🐜️ Updated: 2022-01-03

📖️ Summary

[fr]: Un éditeur d'image bitmap léger, libre et multi-plateforme, inspiré de Paint.NET, permettant de dessiner et de manipuler des images de manière simple mais puissante. Il offre les outils classiques de dessin (dessin à main levée, lignes, rectangles, ellipses, ...), des outils d'ajustements et d'effets (35 outils), un historique complet (permettant de revenir en arrière), le support des calques (pour séparer et regrouper les éléments de votre image) et un espace de travail souple (fenêtres fixes et/ou flottantes). [en]: A lightweight, libre & multi-platform bitmap image editor inspired by Paint.NET, allowing you to draw and manipulate images in a simple but powerful way. It offers the classic drawing tools (freehand drawing, lines, rectangles, ellipses, ...), adjustment and effect tools (35 tools), a complete history (allowing you to go back in time), layer support (to separate and group elements of your image) and a flexible workspace (fixed and/or floating windows).

🎥️ Videos

💎 Fonctionnalités / Features : (201906), (201902), (201802),


📰 Rapport d'activité / Progress Report : (1.7.1/202111),


🕯️ How To : (1.6/201902), (1.7/201907), (1.6/201902),


🎮️ Quelques exemples / Some examples (Showcase) : (201704), (201711),


🐧 Linux joue / Linux plays : Popescu Sorin(1.5/201405), Actualia [fr](201701), Ready Tux [de](201809),

🕸️ Links

🏡️ Website & videos
[Homepage] [Dev site] [Features/About] [Screenshots] [Videos pv(1.7.1/202111) ft(201906) ft(201902) ft(201802) ft(201608) t(202xxx) ts(202xxx) gd(202xxx) gu(202xxx) id(202xxx) r(202xxx) lp(1.5/201405) lp[fr](201701) lp[de](201809) lp[ru](1.7/201704) d(201704) d(201711) ht(1.6/201902) ht(1.7/201907) ht(1.6/201902) g(202xxx) g[fr](202xxx) g[de](202xxx) g[ru](202xxx) g[pl](202xxx) g[cz](202xxx) g[sp](202xxx) g[pt](202xxx) g[it](202xxx) g[tr](202xxx)] [WIKI] [FAQ] [RSS] [Changelog 1 2 3]

💵 Commercial : (empty)

🍩️ Resources
(empty) :
🛠️ Technical informations
[Open Hub] [PCGamingWiki] [MobyGames]

🐘 Social
Devs (Pinta Team 1 2 [fr] [en]) : [Site 1 2] [Chat] [mastodon] [twitter] [PeerTube] [YouTube] [Interview 1 2]
Devs (Jonathan Pobst (jpobst) [fr] [en]) : [Site 1 2] [mastodon] [twitter] [PeerTube] [YouTube] [Interview 1 2]
Game : [Blog] [Forums] [mastodon] [twitter] [Facebook] [PeerTube] [YouTube]

🐝️ Related
[Wikipedia (Pinta) [fr] [en] [de]]
[Learn UBUNTU MATE]

📦️ Misc. repositories
[Debian] [openSUSE] [Repology] [pkgs.org] [archlinux] [Snap] [Flatpak]

🕵️ Reviews
[HowLongToBeat] [metacritic] [OpenCritic] [iGDB] [omg!ubuntu!]

🕊️ Source of this Entry: -

🐘 Social Networking Update (on Mastodon)

🛠️ Title: Pinta
🦊️ What's: A lightweight, libre bitmap image editor inspired by Paint.NET
🏡️ https://www.pinta-project.com
🐣️ https://github.com/PintaProject/Pinta
🔖 #linux #flagship #dev #gfx #graphics_editor #libre #deb #rpm #arch #snap #flatpk
📖 Our entry: https://bit.ly/bottinLightOn

🥁️ Update: 2.0
⚗️ Major update
📌️ Changes: https://www.pinta-project.com/releases/2-0
🐘 From: https://hello.2heng.xin/@omgubuntu/107549570299036675

💎 http://youtu.be/6AEhW1nN7Bo
💎 http://youtu.be/nLm1aJG4bJ4
🕹️ http://youtu.be/eIZYvzvuPzY

📕 Description [fr]

Un éditeur d'image bitmap inspiré de Paint.NET, par la Pinta Team, initié par Jonathan Pobst (jpobst).
En C# (mono).

Pinta est un éditeur d'image bitmap léger, libre et multi-plateforme, inspiré de Paint.NET, permettant de dessiner et de manipuler des images de manière simple mais puissante. Il offre les outils classiques de dessin (dessin à main levée, lignes, rectangles, ellipses, ...), des outils d'ajustements et d'effets (35 outils), un historique complet (permettant de revenir en arrière), le support des calques (pour séparer et regrouper les éléments de votre image) et un espace de travail souple (fenêtres fixes et/ou flottantes).


Pinta est un programme libre et gratuit pour le dessin et l'édition d'images.

Pinta est un clone Gtk# de Paint.Net 3.0

Son but est de fournir aux utilisateurs un moyen simple mais puissant de dessiner et de manipuler des images sous Linux, Mac, Windows et *BSD.

Principes de base

• Outils de dessin : Utilisez des outils de dessin simples pour dessiner à main levée, des lignes, des rectangles, des ellipses, etc.
• Ajustements et effets : Pinta comprend plus de 35 ajustements et effets pour peaufiner vos images.
• Multilingue : Utilisez Pinta dans votre langue. Pinta est au moins partiellement traduit dans plus de 55 langues.

Fonctionnalités avancées

• Historique complet : N'ayez pas peur d'expérimenter, Pinta retrace votre historique complet pour que vous puissiez toujours le défaire (undo).
• Plusieurs couches : Utilisez des calques pour séparer et regrouper les éléments de votre image afin de faciliter l'édition.
• Votre espace de travail : Vous aimez les fenêtres fixes ? Pas de problème. Des fenêtres flottantes ? Pas de problème. Vous pouvez même les mélanger et les assortir.



🍥️ Debian:

Programme simple de dessin et peinture

Pinta est un programme, facile d’utilisation, de dessin et peinture. Son but est de donner une première expérience aux utilisateurs occasionnels.

Parmi les fonctions fournies :

• réglages (niveau automatique, noir et blanc, sépia…) ;
• effets (flou cinétique, luminescence, distorsion…) ;
• calques multiples ;
• nombre d’annulation/refaire illimité ;
• outils de dessin (pinceaux, crayons, formes géométriques…).


🌍️ Wikipedia:

Pinta est un logiciel libre de graphisme simple et de traitement d'image bitmap volontairement inspiré de Paint.NET. Il s'agit d'un logiciel écrit en C#, basé sur la bibliothèque GTK+.

Cette application est multiplateforme, elle fonctionne sous :

• Mac OS X après installation du logiciel Mono for Mac / MonoFrameworks"
• Microsoft Windows grâce au logiciel Gtk# for Windows
• GNU/Linux

Outre les fonctions de la barre d'outils située à gauche, de nombreuses autres possibilités sont présentes dans les menus et sous-menus de l'application ː gestion des calques, de la transparence, correction des yeux rouges…
Formats d'enregistrement de fichiers : JPEG, PNG, BMP, TIFF, Truevision Targa, ICO et ORA / OpenRaster.

Pinta a été créé en février 2010 par Jonathan Pobst de la société Novell. Il est désormais reconnu ː articles dans les magazines francophones Àvosmac (hors-série no 37 page 6 / troisième trimestre 2013), Linux essentiel ("Pinta, un logiciel de retouche d'images à la portée de tous").

📕 Description [en]

"A lightweight, libre bitmap image editor inspired by Paint.NET" (Serge Le Tyrant, Le Bottin des Jeux Linux / The Linux Games Book).

Pinta is a free, open source program for drawing and image editing.

Pinta is a Gtk# clone of Paint.Net 3.0

Its goal is to provide users with a simple yet powerful way to draw and manipulate images on Linux, Mac, Windows, and *BSD.

Basics

• Drawing Tools: Use easy drawing tools to draw freehand, lines, rectangles, ellipses, and more.
• Adjustments and Effects: Pinta includes over 35 adjustments and effects for tweaking your images.
• Multilingual: Use Pinta in your language. Pinta is at least partially translated into over 55 languages.

Advanced Features

• Full History: Don't be afraid to experiment, Pinta tracks your full history so you can always undo.
• Multiple Layers: Use layers to help separate and group elements of your image for easy editing.
• Your Workspace: Like docked windows? No problem. Floating windows? No problem. You can even mix and match.


🍥️ Debian:

Simple drawing/painting program

Pinta is an easy to use drawing/editing program. Its goal is to provide a simplified experience for casual users.

Features include:

• Adjustments (Auto level, Black and White, Sepia, …)
• Effects (Motion blur, Glow, Warp, …)
• Multiple layers
• Unlimited undo/redo
• Drawing tools (Paintbrush, Pencil, Shapes, …)


🌍️ Wikipedia:

Pinta is an open-source, multi-platform bitmap image drawing and editing program inspired by Paint.NET, a similar image editing program which is limited to Microsoft Windows. Pinta has more features than Microsoft Paint. Compared with open-source image editor GIMP, Pinta is simpler and has fewer features.

Features

Pinta is a bitmap image editor with many features typical of image editing software including drawing tools, image filters and colour adjustment tools. The focus on usability is reflected in several of the main features of the program:

• Unlimited undo history.
• Multiple language support.
• Flexible toolbar arrangement, including floating as windows or docking around the image edge.

Unlike some simple image editing software, Pinta also features support for image layers.
History and development

Development of Pinta began in February 2010 and was driven by Jonathan Pobst, then working at Novell. In September 2011 Pobst announced that he was no longer interested in developing Pinta. A new group of developers continued the project.

Pinta is written in C# and uses the GTK+ toolkit and the cairo library. The code adjustment and effect filters, originally came from Paint.NET but otherwise the project is original code.

(...)

🚧️ Installation [fr]

INSTALLATION :

➥ Installation à partir du binaire du jeu :

Installation à partir du paquet Manjaro/Arch :

• (not tested v. 1.7) Il est dans les dépôts Manjaro/Arch, il suffit d'installer le paquet (souvent dans sa dernière version).

Installation à partir du paquet Debian/Ubuntu :

• (✔ v. 1.6) Il est dans les dépôts Debian/Ubuntu, il suffit d'installer le paquet (néanmoins il n'est pas forcément disponible dans sa dernière version).
💡 Info : Il n'est pour l'instant pas dans Debian Bullseye. Néanmoins vous pouvez télécharger le paquet sur le site de Debian (aucune dépendances externe) et l'installer manuellement (en cliquant dessus, si vous avez installé au préalable le paquet gdebi en dépôts).


➥ Installation à partir du source du jeu :

• (✔ v. 2.0) Si vous souhaitez quelque-chose de très récent (versions de développement) et/ou qu'il n'y a pas de binaire disponible pour votre distribution/architecture (32/64-bits), la compilation du source est une bonne idée, voir un passage obligé.

▸ Installation des dépendances (en dépôt) :
• Installez au préalable les paquets suivants : make automake autoconf mono dotnet-runtime dotnet-sdk

• Nota : depuis la version 2.0, Pinta a été porté sur la bibliothèque gtk, je pense que mono n'est plus utile. Je l'ai laissé provisoirement pour ceux qui tenteraient une compilation d'une version antérieure.

▸ Téléchargement du source (sur GitHub) :
• Si vous souhaitez une version publiée / stable :
- En HTTP : sur la page de développement du site (lien "Dev site" ci-dessus) vous cliquez sur "Clone"
- Ou en console, dans le répertoire de votre choix, lancez :
$ git clone -b "Nom_de_la_release" --recursive https://github.com/PintaProject/Pinta
Nom_de_la_release : à remplacer par le nom d'une release valide indiquée sur la page de développement (sur GitHub, dans la section Release, le nom valide est l'étiquette située à gauche du titre, ou cliquez sur "Tags" pour obtenir la liste des étiquettes valides).
• Si vous souhaitez obtenir la version la plus récente (de développement, non stable, potentiellement non fonctionnelle), dans le répertoire de votre choix, lancez :
$ git clone --recursive https://github.com/PintaProject/Pinta

▸ Compilation du jeu :
• Dans son répertoire racine lancez successivement :
$ ./autogen.sh
$ make
(ou, pour accélérer la compilation, "$ make -j8" si vous disposez d'un processeur 8 threads, à adapter pour vous)
↪ vous obtenez le binaire : bin/Pinta


LANCEMENT DE L'INTERFACE :

• Si vous avez installé le jeu à partir d'un paquet : Alt F2 puis saisissez : pinta
• Si vous avez compilé le logiciel, en console dans son répertoire racine lancez : $ bin/Pinta

🔍️ Test [fr]

🕵️ Test (✔ v. 2.0.0) par goupildb (config. : Manjaro 64-bit) :
Le : 2 Janvier 2021
⏱️ Durée du test : 40 minutes.

(test de fonctionnement & premières impressions)

J'avais été déçu par la version 1.7 qui était buguée sur ma Debian (au 1er démarrage l'interface fonctionnait bien, mais au 2nd l'image ne s'affichait plus).
Pinta 2.0 n'étant pas encore disponible dans les dépôts Manjaro/Arch, j'ai souhaité tester sa compilation.
Il se compile bien et facilement (doc mise à jour dans la section "Installation" ci-avant).

👍️ 🕹️ Premières impressions

Une interface en apparence simple, mais avec tout ce qu'il faut. Une barre d'outils sous forme d'icônes à gauche, et des menus clairs et complets en haut de l'interface. A droite, la zone d'Undo sous forme d'historique, que l'on peux remonter simplement en cliquant dessus, et au dessus la zone des calques que l'on peut activer et désactiver à souhait. C'est super simple et efficace.

👍️ 🕹️ Réalisation
Pas le temps de passer trop de temps sur cet outil plus que d'autres entrées dans cette base, donc je me contente de tester quelques trucs qui généralement me déçoivent dans ce type d'outils.
• J'ai testé le glisser-déposer d'une image sur son interface : ça fonctionne bien, un nouvel onglet est créé pour chaque image glissée. J'ai aussi noté que si l'on copie une image vers un onglet où l'on a une page blanche de dimension plus petite, il propose de changer les dimensions de la page blanche pour s'adapter à l'image (excellent).
• L'insertion de texte : il s'en sort très bien. L'insertion de texte est simple et intuitive. Seul point faible : une fois le texte saisi, il fait partie intégrante de l'image, plus moyen de le déplacer ou le modifier. Si vous saisissez du texte et n'êtes pas sûr de sa position finale ou de son contenu, le mieux est de le saisir sur un autre calque. Ce calque pourra ensuite être déplacé pour déplacer le texte et/ou vous pourrez supprimer le claque pour recommencer votre saisie. A noter que l'Undo n'est pas associé au calque (donc l'Undo ne pourra vous servir à reprendre votre texte si entre-temps vous avez effectué d'autres modifications que vous souhaitez conserver).
• le re-dimensionnement d'image : c'est simple et fonctionnel, nickel.
• le rognage d'image : on sélectionne l'outil de sélection rectangulaire pour sélectionner la zone, la zone est modifiable par des poignées que l'on peux déplacer (très bien). On coupe par un "Ctrl X", et dans le menu Edition on a l'option "Coller dans une nouvelle image". Nickel.

Mes tests s'arrêtent là.

Côté 🙂️ :
• Une excellente réalisation.
• La SIM-PLI-CI-TE ! Excellent. Opération réussie.
• Il est simple mais très complet !
• Il est libre.

Côté 🙁️ :
• J'aurais aimé qu'il conserve le texte comme une entité éditable et déplaçable (peut-être dans une version antérieure ?). Mais l'on peux s'en sortir en saisissant le texte dans un calque à part (un pour chaque texte)

👍️ 🕹️ Conclusion :
Un éditeur qui m'a beaucoup et très agréablement surpris par sa simplicité et sa puissance !
Je n'ai pas testé toutes ses fonctionnalités, mais seulement un échantillon de ce qui me manque habituellement et j'ai été conquis. Excellent !
👏️ ❤️ Un grand bravo et merci à ses auteurs !