Pitivi - Le Bottin des Jeux Linux

Pitivi

🗃️ Specifications

📰 Title: Pitivi 🕹️ / 🛠️ Type: Tool
🗃️ Genre: Tool 🚦 Status: 05. Released
🏷️ Category: Tool ➤ Input devices ➤ Webcam ➤ Video Editing 🌍️ Browser version:
🔖 Tags: Tool; Video Editing; Multimedia; Flagship 📦️ Package Name: pitivi
🐣️ Approx. start: 2004-12-05 📦️ Arch:
🐓️ Latest: 2020-10-15 🍥️ On Deb repo: ✓
📍️ Version: Latest : 1.0 (aka 2020.09) / Dev : fea17e45 📦️ Deb: ✓
🏛️ License type: FOSS/Libre 📦️ RPM:
🏛️ License: LGPL-2.1 📦️ AppImage:
🏝️ Perspective: Third person 📦️ Snap:
👁️ Visual: 2D 📦️ Flatpak/Athenaeum:
⏱️ Pacing: Real Time ⚙️ Generic bin.: ✓
👫️ Played: Single 📄️ Source: ✓
🎖️ This record: 5 stars 📱️ PDA support:
🎀️ Game design: 👫️ Contrib.: Goupil & Louis
🎰️ ID: 15537 🐛️ Created: 2019-02-09
🐜️ Updated: 2021-12-20

📖️ Summary

[fr]: Un éditeur de vidéo non linéaire libre pour Linux, mettant l'accent sur l'ergonomie, la fiabilité et les performances. Le framework multimédia GStreamer lui permet d'offrir tout types d'effets vidéo et audio, de transitions (70), et de filtres. Il offre un panel d'outils complet ("ripple and roll", regroupement et capture, gestion & recherche de données temps réel, zoom et édition centrés sur la tête de lecture, le découpage non modal, ...), une timeline et un framerate indépendants avec une précision à la nanoseconde, une interface fiable et intuitive. [en]: A libre nonlinear video editor for Linux, focusing on ergonomics, reliability and performance. The GStreamer multimedia framework allows it to offer all types of video and audio effects, transitions (70), and filters. It offers a complete set of tools (ripple and roll editing, grouping and snapping, realtime assets management & searching, playhead-centric zooming and editing, non-modal cutting, ...), a timeline and an independent framerate with a nanosecond precision, a reliable and intuitive interface.

🚦 Status

💡 Lights on: ✓ 🤔️ Why ?: New features
Major improvement (of this entry): Nearly published:
Not used: Awaiting publication: ✓

🎥️ Videos

🤓️ Présentation des utilisateurs / Users presents : (202xxx), (202xxx), (202xxx),


📰 Rapport d'activité / Progress Report (0.99) :


🕯️ How To [en] / [en] / [fr] :


🎮️ Quelques exemples / Some examples (Showcase) :

🕸️ Links

🏡️ Website & videos
[Homepage] [Dev site] [Features/About] [Screenshots] [Videos cv t(202xxx) ts(202xxx) gd(202xxx) gu(202xxx) gu(202xxx) id(202xxx) r[fr](202xxx) lp(202xxx) d(202xxx) ht(202xxx) ht(202xxx) ht(202xxx) ht(202xxx) ht[fr](202xxx) ht[fr](202xxx) g[de](202xxx) g[ru](202xxx) g[pl](202xxx) g[cz](202xxx) ht[sp](202xxx) g[pt](202xxx) g[it](202xxx) g[tr](202xxx)] [WIKI] [FAQ] [RSS] [Changelog 1 2 3]

💵 Commercial : [Support their work (Donate)]

🍩️ Resources
(empty) :
🛠️ Technical informations
[Open Hub] [PCGamingWiki] [MobyGames] [Funix.org (tutoriel) [fr]]

🐘 Social
Devs (Pitivi Team [fr] [en]) : [Site 1 2] [mastodon] [twitter] [PeerTube] [YouTube] [Interview 1 2]
Devs (Edward Hervey (bilboed) [fr] [en]) : [Site 1 2] [mastodon] [twitter] [PeerTube] [YouTube] [Interview 1 2]
Game : [Blog] [Forums] [mastodon] [twitter] [Facebook] [PeerTube] [YouTube]

🐝️ Related
[Wikipedia (Pitivi) [fr] [en] [de]]
[Debian]

📦️ Misc. repositories

🕵️ Reviews
[HowLongToBeat] [metacritic] [OpenCritic] [iGDB] [LinuxFr forums [fr] (20200422)]

📰 News / Source of this Entry (SotE) / News (SotN)
[Changes with v. 1.0 (aka 202009) (20201011)] [LinuxFR [fr] (20201014)] [GNOME (20201014) (SotN)] [Le Journal du hacker (20201015)[fr] (SotN)]

🕊️ Source of this Entry: -

🐘 Social Networking Update (on Mastodon)

🛠️ Title:
🦊️ What's:
🏡️
🐣️
🔖 #linux #flagship
📖 Our entry: https://bit.ly/bottinLightOn

🥁️ Update:
⚗️
📌️ Changes:
🐘 From:

🏝️ http://youtu.be/
🕵️ http://youtu.be/
🕹️ http://youtu.be/
🐧 http://youtu.be/

📕 Description [fr]

Un éditeur de vidéo non linéaire libre mettant l'accent sur l'ergonomie, la fiabilité et les performances, par la Pitivi Team, initié par Edward Hervey (bilboed).
En Python (initialement en C).

Pitivi est un éditeur de vidéo non linéaire libre pour Linux, mettant l'accent sur l'ergonomie, la fiabilité et les performances. Le framework multimédia GStreamer lui permet d'offrir tout types d'effets vidéo et audio, de transitions (70), et de filtres. Il offre un panel d'outils complet ("ripple and roll", regroupement et capture, gestion & recherche de données temps réel, zoom et édition centrés sur la tête de lecture, le découpage non modal, ...), une timeline et un framerate indépendants, une précision à la nanoseconde, une interface fiable et intuitive.


Pitivi est un éditeur de vidéo gratuit avec une interface utilisateur belle et intuitive, un code propre et une communauté fantastique.

Pitivi est un éditeur de vidéo vraiment unique.

• Avec son approche «pas de modifs en aval» et son approche «en amont d’abord», il agit comme un catalyseur de pointe pour faire avancer les technologies à source ouvert que nous aimons.
• Il encourage la recherche sur le design et la convivialité : il n'y a pas d'éternel débutant, et l'interface utilisateur de Pitivi est soigneusement conçue pour convenir à la fois au nouveau venu et au professionnel, pour être efficace et intuitive. Nous adhérons aux directives d'interface humaine de GNOME et discutons régulièrement avec des artistes du monde entier afin de résoudre les problèmes difficiles de manière appropriée et de faciliter la réalisation de tâches complexes.
• Il s'agit d'un projet dynamique mené par la communauté, soutenu par des contributeurs de longue date avec un fort intérêt et une expérience dans le multimédia.

• Libre et Open Source.

Pitivi respecte votre liberté et continue de s'améliorer à chaque nouvelle version. Il n’exigera jamais de frais de licence ni d’utilisation de DRM pour vous empêcher de l’utiliser quand vous voulez, où vous le voulez et comme vous le souhaitez. Développé en collaboration avec des personnes du monde entier, son seul objectif est d’être un éditeur de vidéo fantastique qui permette aux gens de s’exprimer par le biais de la vidéo. Comme GStreamer et GES, Pitivi est distribué sous LGPL.

• Tout à l'intérieur, rien à l'extérieur.

Tant qu'il est bien pris en charge par le framework multimedia GStreamer, Pitivi acceptera tous les formats.
Des centaines d'effets animés, de transitions et de filtres.

Vous avez non seulement accès à plus de 70 transitions standard et à plus d'une centaine d'effets vidéo et audio, mais vous pouvez également donner un véritable dynamisme à vos films en animant toutes les propriétés des effets au fil du temps à l'aide d'images clés (keyframes).

• Flexible et efficace.

Doté de fonctionnalités permettant de gagner du temps, telles que la prévisualisation du découpage en temps réel, l'édition "ripple and roll" (NdT : ajustement d'une prise sur la timeline), le regroupement et la capture, la gestion et recherche de données en temps réel, le zoom et édition centrés sur la tête de lecture, le découpage non modal, les composants d'interface amovibles, le défilement régulier, le réglage automatique du zoom, Pitivi vous permet de couper facilement. Tel un ninja équipé d'une vibroblade (NdT : une petite épée).

• Une timeline au framerate indépendant

Certaines applications de montage vidéo ne vous permettent d'utiliser que des métrages qui ont exactement le même framerate dans un projet. Eh bien, notre timeline est similaire à celle du blaireau : elle s'en fiche.

• Vraie précision.

Certains outils se disent précis à l'image (frame-accurate); nous disons que cela ne suffit pas. Nous sommes précis à la nanoseconde. Parce que nous le pouvons.

• De merveilleuses formes d'ondes audio.

Les visuels ne sont qu'une infime partie de l'histoire. Un film sans un son équilibré et bien synchronisé est au mieux amateur. Pitivi vous fournit une représentation claire et précise de l'intensité, de telle sorte que vous pouvez équilibrer les choses ou détecter facilement les motifs de correspondance des temps, de synchronisation des frappes ou tout simplement d’écoute musicale.

• Parle plusieurs langues.

Grâce au travail inlassable des équipes de traduction et de localisation de GNOME, Pitivi est disponible dans de nombreuses langues. Votre langue n'y est pas listée ? Arrangez-vous pour que cela arrive.

• Facile à apprendre. Passionnant à maîtriser.

Vous avez mieux à faire que de manipuler des interfaces utilisateur encombrantes ou de lire des livres simplement pour commencer. Issus de nombreuses années d'expérience et d'analyse, notre interface utilisateur est intuitive et auto-documentée : elle vous fournit tous les conseils contextuels dont vous avez besoin pour saisir l'essentiel sans avoir à plonger dans le manuel d'utilisation à tout moment. Mais si vous voulez faire quelque chose de plus compliqué ou si vous voulez mieux comprendre les principes de notre conception, vous trouverez notre manuel utilisateur multilingue, avec système de recherche orienté sur les sujets à portée de main.

• Il grandit en vous et avec vous.

En plus de vous fournir le meilleur logiciel de montage vidéo possible, rien n'est plus important pour nous que de vous encourager à adapter et à améliorer Pitivi et GES. Après tout, vous devriez vraiment posséder votre logiciel. Si nous pouvons continuer à nous améliorer avec chaque version, c'est parce que vous êtes impliqué.

• Intégration de l'environnement de bureau naturel.

Pitivi s’intègre parfaitement au bureau GNOME - ou à n’importe quel environnement de bureau Linux. Cependant, nous ne cherchons pas simplement à nous démarquer aux côtés d'autres applications GTK : nous aidons à redéfinir l’expérience du bureau en travaillant en étroite collaboration avec les concepteurs de boîtes à outils et de thèmes pour répondre à nos besoins et faire progresser l’écosystème dans son ensemble.

• Les sauvegardes automatiques de projets qui fonctionnent réellement.

Une fois créé, votre projet est toujours sécurisé. Avec Pitivi, vous pouvez même couper l’alimentation ou faire planter l’ensemble de l’ordinateur. Pitivi vous proposera de restaurer à partir du dernier point de contrôle automatique. Le meilleur de tout : Pitivi n'essaiera pas de vous deviner. Nous avons vu suffisamment d'exemples d'applications non fiables pour gérer les sauvegardes correctement.

• Traitement en arrière-plan.

Pitivi génère des vignettes et des formes d'onde en arrière-plan, sans perturber votre flux de travail.

• Pas besoin de réinventer la roue.

Avec la bibliothèque de services d'édition GStreamer, nous posons des bases solides pour l'avenir, fondées sur plus d'une décennie d'expérience. Construit au sommet des épaules du framework multimédia standard GStreamer, GES réduit la fragmentation et les risques tout en permettant une diversité de concepteurs d'applications et une adaptabilité à toutes sortes d'applications.



🍥️ Debian:

Éditeur audio/vidéo non linéaire utilisant GStreamer

GStreamer est une infrastructure pour les flux multimédia, basée sur des graphes de filtres qui opèrent sur des données multimédia. Les applications qui utilisent cette bibliothèque peuvent tout faire, depuis le traitement du son en temps réel jusqu'à la lecture de vidéos, et traiter pratiquement tout ce qui est lié au multimédia. Son architecture, basée sur des greffons, permet d'ajouter facilement de nouveaux types de données ou de nouvelles possibilités de traitement en ajoutant simplement de nouveaux greffons.

PiTiVi permet aux utilisateurs d'éditer facilement des projets audio/vidéo basés sur le système GSreamer. PiTiVi fournit différentes méthodes pour créer et modifier une piste. Depuis une simple vue synopsis (à la iMovie) jusqu'à la vue complète d'édition (alias « Complex View » ou vue complexe) qui vous donne le contrôle complet de votre édition.


🌍️ Wikipedia:

Pitivi (anciennement PiTiVi) est un logiciel libre de montage vidéo non linéaire, conçu pour fonctionner (prioritairement) sur GNU/Linux en général et pour s'intégrer au bureau GNOME en particulier.

Il est développé par différents contributeurs, intervenant soit sur Pitivi lui-même soit sur son moteur (GStreamer). Un support commercial pour le logiciel est proposé par la société Collabora (en)5.

Pitivi peut lire et encoder tous les formats supportés par GStreamer. Notamment Pitivi se trouve être le premier logiciel libre de montage vidéo supportant le Material Exchange Format (MXF), format destiné aux professionnels.

Présentation

Architecture

Pitivi utilise :

• le langage Python et la boîte à outils GTK+ pour son interface,
• indirectement la bibliothèque multimédia GStreamer pour les opérations de lecture et de rendu audio−vidéo (à travers les greffons GStreamer Editing Services et Non Linear Engine).

Détail des dépendances

Des instructions pour résoudre les dépendances de Pitivi se trouvent dans la section téléchargement sur le site officiel. Le détail de ces dépendances se trouve quant à lui sur la page correspondante du site officiel destiné aux contributeurs, la dépendance principale étant – outre GTK+ et Python – la bibliothèque GStreamer Editing Services (GES), en la forme de libges. D'autres dépendances sont optionnelles, comme la bibliothèque d'effets Frei0r (en) qui ouvre accès à un plus grand nombre de transitions.

Interface

L'interface est composée principalement de quatre éléments :

• panneau de gauche : dans un onglet la bibliothèque des médias (où vous stockez les séquences que vous utiliserez pour le montage et qui, comme telles, rejoindront la piste de montage), dans l'autre la bibliothèque des effets (listant tous les effets audio et vidéo disponibles, dont ceux que vous choisirez de faire glisser dans l'onglet Séquence du panneau central pour les activer) ;
• panneau du centre : la fenêtre de configuration des effets, transitions et titres ;
• panneau de droite : la fenêtre de prévisualisation, ici appelé le lecteur ;
• en bas : la piste de montage (en anglais : timeline) où vont s'effectuer les opérations de montage.

Ces quatre éléments sont redimensionnables et les trois panneaux sont détachables (les deux premiers en tirant leur onglet, et le lecteur via le bouton ad hoc situé dessous. Utiliser ensuite la croix de fermeture située en haut à droite du panneau détaché pour lui faire regagner sa place).

Utiliser Pitivi

Comme il est d'usage en montage vidéo, Pitivi distingue les fichiers qui sont importés dans la bibliothèque de médias et les clips que l'on obtient en faisant glisser leur icône sur la piste de montage. La vidéo et le son associé (par exemple au sein d'un conteneur MP4) sont automatiquement répartis sur des pistes différentes, mais restent synchronisés en cas de déplacement. Les clips sont modifiables et sectionnables à merci, les fichiers restant inaltérés.

Des séquences audio ou vidéo peuvent être ajoutées simplement à la bibliothèque de médias à l'aide du bouton dédié ou en les faisant glisser depuis vos logiciels habituels du bureau GNOME (Rhythmbox, Totem…).

Plusieurs vidéos peuvent être ajoutées simultanément à la piste de montage en les sélectionnant depuis la bibliothèque de médias et en appuyant sur la touche « Insert » du clavier.

La piste de montage offre de multiples pistes audio et vidéo dans lesquelles les éléments vidéo sont représentés sous forme de miniatures, et les éléments audio, sous forme d'onde. Un bouton zoom permet d'adapter automatiquement l’échelle de la piste de montage à la durée totale des clips y figurant. Les pistes audio et vidéo d'une séquence donnée peuvent être groupées ou dégroupées selon les besoins. Le volume des pistes son peut être ajusté finement en définissant des points de contrôle modifiables (tout comme l'opacité des clips vidéo). Une transition est automatiquement générée lorsque deux pistes vidéo se chevauchent. Le montage trim est possible, ainsi que ses deux variantes : le montage « ripple » (qui consiste, selon le cas, à rapprocher ou repousser l'ensemble les clips aval pour absorber une modification de la durée d'un clip amont – par exemple si un clip donné est allongé de deux images, tous les clips suivants sont repoussés de cet intervalle de sorte que la durée du projet lui-même est allongée de deux images) qui est accessible en laissant appuyée la touche « Maj » au moment du trim ; le montage « roll » (qui consiste à ajuster la durée du clip suivant pour absorber une modification de la durée d'un clip donné – par exemple si un clip donné est allongé de deux images, le clip suivant est raccourci de ses deux premières images de sorte que la durée du projet lui-même est inchangée) qui est accessible en laissant appuyée la touche « Ctrl » au moment du trim. La technique « ripple » est également accessible au moment de déplacer un clip sur la piste de montage : en sélectionnant un clip et en maintenant appuyée la touche « Maj », vous pouvez déplacer en même temps l'ensemble des clips suivants présents sur les différentes pistes.
Historique du développement

Edward Hervey a lancé le projet en 2004 dans le cadre de son projet de fin d'études à l'EPITECH. L'année suivante Edward rejoint Fluendo (en) où il travaille sur GStreamer et Pitivi. En 2007, il poursuit son travail au sein de Collabora (en). À partir de décembre 2008 le développement du projet s'accélère à l'initiative de Collabora qui recrute deux autres développeurs7 : Alessandro Decina et Brandon Lewis. Un quatrième développeur, Thibault Saunier, est ensuite recruté en novembre 2010.

Parallèlement au développement de Pitivi, les développeurs enrichissent GStreamer d'outils facilitant la réalisation ultérieure d'autres logiciels de montage non linéaires comme GES (GStreamer Editing Services)10 (développé initialement par Edward Hervey avec le soutien financier de Nokia dans le cadre du projet MeeGo) qui aujourd'hui intègre en outre, sous la forme d'un composant nommé NLE (Non Linear Engine), les fonctions précédemment présentes dans GNonLin.

Depuis 2010 jusqu'à ce jour d'avril 2016, il est à noter que, nonobstant le financement participatif évoqué ci-après, le développement régulier de Pitivi n'est assuré que par des bénévoles, principalement (par ordre d'ancienneté dans le projet) Jean-Francois Fortin Tam, Thibault Saunier susnommé, Mathieu Duponchelle et Alexandru Băluț.

Pitivi a également reçu du soutien dans le cadre du Google Summer of Code (GSoC) (Brandon Lewis, Thibault Saunier ou Mathieu Duponchelle ont commencé à travailler sur le projet dans ce cadre).

Une page ad hoc du site officiel destiné aux contributeurs récapitule les principaux acteurs du projet.

En février 2014, un financement participatif est lancé pour soutenir et accélérer le développement du logiciel qui, à la date de fin octobre 2015, a permis de récolter 24 000 €. Cette somme couvre seulement une partie du financement prévu (35 000 € pour le premier palier), de sorte que le développement se poursuit mais à un rythme moindre qu’espéré.

Étapes importantes du logiciel

La version 0.13.4 [archive] préparait l'arrivée des effets dans Pitivi qui ont commencé à être exploitables côté utilisateur avec les versions 0.13.5 [archive] et surtout 0.14 [archive].

La version 0.15 [archive] abandonne libglade pour GtkBuilder (voir Glade).

La version 1.0 concrétisera le travail effectué pour porter Pitivi sur GStreamer Editing Services (GES), permettant de réduire fortement la taille du code du logiciel (de plus de 20 000 lignes) mais aussi de gagner en robustesse et performance. Le passage à GTK+ 3, Python 3 et GStreamer 1 (ainsi que l'abandon de GooCanvas au profit de GTK+ pur pour le dessin de la piste de montage, et le passage de glimagesink à gtk(gl)sink pour alimenter le lecteur) se fera également à cette occasion. Les versions préparatoires démarrent avec la 0.91, sortie en septembre 201315, avec notamment la 0.95 sortie en novembre 2015 qui concrétise très perceptiblement les efforts de stabilisation du logiciel et la 0.96 sortie en juin 2016 qui améliore la fiabilité et les performances avec les formats non conçus pour le montage vidéo au moyen de proxies.

À partir de mi-avril 2014, un exécutable autonome, comprenant toutes les dépendances, est généré et mis en ligne quotidiennement, intégrant les derniers développements. Celui-ci est remplacé par un paquet Flatpak à partir du deuxième trimestre 2016.

📕 Description [en]

"A libre nonlinear video editor for Linux, focusing on ergonomics, reliability & performance" (Serge Le Tyrant, Le Bottin des Jeux Linux / The Linux Games Book).

Pitivi is a Free video editor with a beautiful and intuitive user interface, a clean codebase and a fantastic community.

Pitivi is a truly unique video editor.

• With its "no downstream hacks" and "upstream first" approach, it acts as a cutting-edge catalyst to push open-source technologies we love forward.
• It champions design and usability research: there is no eternal newbie, and Pitivi's user interface is carefully designed to suit both the newcomer and the professional, to be efficient and intuitive. We adhere to the GNOME Human Interface Guidelines and regularly discuss with artists all around the planet to tackle the hard problems the right way, to make complex tasks easy to accomplish.
• It is a vibrant community-driven project, backed by longstanding contributors with a strong interest and experience in multimedia.

• Free and Open Source.

Pitivi respects your freedom and keeps getting better with each new release. It will never require licensing fees or use DRM to prevent you from using it whenever, wherever and however you like. Developed collaboratively by people from all around the world, its sole purpose is to be a fantastic video editor to empower people to express themselves through video. Like GStreamer and GES, Pitivi is distributed under LGPL.

• Anything in, anything out.

As long as it is well supported by the GStreamer Multimedia Framework, Pitivi will accept any format you throw at it.
Hundreds of animated effects, transitions and filters.

Not only do you have access to over 70 industry-standard transitions and more than a hundred video and audio effects, you can add true dynamism to your films by animating all the effects' properties over time with keyframes.

• Flexible and efficient.

Packed with time-saving features such as realtime trimming previews, ripple and roll editing, grouping and snapping, realtime assets management and searching, playhead-centric zooming and editing, non-modal cutting, detachable interface components, smooth scrolling, automatic zoom adjustment, Pitivi allows you to cut with ease. Like a ninja with a vibroblade.

• Framerate-independent timeline.

Some video editing applications only allow you to use footage that has the exact same framerate inside a project. Well, our timeline is like the honey badger: it doesn't care.

• True precision.

Others say they're frame-accurate; we say that's not enough. We're accurate to the nanosecond. Because we can.

• Beautiful audio waveforms.

Visuals are only a tiny part of the story. A movie without balanced and well-timed sound is amateur at best. Pitivi provides you with a clear and accurate representation of loudness, so you can balance things out or easily detect patterns for beat matching, clap synchronization or simply cutting to the music.


• Speaks many languages.

Thanks to the tireless work of the GNOME translation and localization teams, Pitivi is available in many languages. Your language is not listed there? Make it happen.

• Easy to learn. Exciting to master.

You have better things to do than dealing with cumbersome user interfaces or reading through books just to get started. Resulting from years of experience and analysis, our user interface is intuitive and self-documenting: it provides you with all the contextual hints you need to grasp the essentials without needing to dive into the user manual all the time. But if you want to do something more complicated or want to better understand the tenets of our design, our fully-searchable, topic-oriented and multilingual user manual is right there, at your fingertips.

• It grows on you and grows with you.

In addition to providing you with the best video editing software possible, nothing is more important to us than encouraging you to adapt and improve Pitivi and GES. After all, you should truly own your software. The reason we can keep improving with each release is because you get involved.

• Natural desktop environment integration.

Pitivi integrates best with the GNOME desktop — or any Linux desktop environment, really. We don't just look pretty alongside other GTK applications though: we help redefine the desktop experience by working closely with toolkit and theme designers to suit our needs and push the whole ecosystem forward.

• Automatic project backups that actually work.

Once created, your project is always safe. With Pitivi, you can even cut the power or crash the entire computer and Pitivi will offer you to restore from the last automatic checkpoint. Best of all: Pitivi won't try to second-guess you. We've seen enough examples out there of applications that can't be trusted to handle backups correctly.

• Background processing.

Pitivi generates thumbnails and waveforms in the background, without disrupting your workflow.

• No need to reinvent the wheel.

With the GStreamer Editing Services library, we are laying solid foundations for the future based upon over a decade of experience. Built atop the giant shoulders of the industry-standard GStreamer multimedia framework, GES reduces fragmentation and risk while allowing diversity for application writers and adaptability for all kinds of purposes.


🍥️ Debian:

Non-linear audio/video editor using GStreamer

GStreamer is a streaming media framework, based on graphs of filters which operate on media data. Applications using this library can do anything from real-time sound processing to playing videos, and just about anything else media-related. Its plugin-based architecture means that new data types or processing capabilities can be added simply by installing new plug-ins.

PiTiVi allows users to easily edit audio/video projects based on the GStreamer framework. PiTIVi provides several ways of creating and modifying a timeline. Ranging from a simple synopsis view (a-la iMovie) to the full-blown editing view (aka Complex View) which puts you in complete control of your editing.


🌍️ Wikipedia:

Pitivi (originally called PiTiVi) is an open-source, non-linear video editor for Linux developed by various contributors,[5] with support also available from Collabora.[6] It is licensed under the terms of the GNU Lesser General Public License. Pitivi is designed to be intuitive video editing software that integrates well in the GNOME desktop environment.

History

Edward Hervey started working on PiTiVi in December 2003 as an end-of-studies project at the EPITECH engineering school in Paris. Initially written in C, the PiTiVi codebase was first checked into version control in May 2004 and was rewritten in Python a year later.

After his graduation, Hervey was hired by Fluendo to work on GStreamer for the following two years, after which Hervey co-founded Collabora's Multimedia division in order to improve Pitivi, GStreamer and the GNonlin plugins from 2008 to 2010.

In the past there have been several video editors available for Linux, but, they were considered difficult to use. Ubuntu Community Manager Jono Bacon stated "Back in 2006, the video editing situation was looking far more exciting. Michael Dominik was working on the hugely exciting Diva project and Edward Hervey was working on PiTiVi. Both combined exciting technologies, being built on the formidable foundations of GTK, GNOME, GStreamer, and Cairo. Diva was developed using Mono, and PiTiVi using Python. With the video buzz in the air, Michael and Edward both demoed their projects at the Villanova GUADEC to rapturous applause".

Bacon also noted that Pitivi has taken a long time to mature: "For Edward to have created the first incarnation of PiTiVi he needed to ensure that GStreamer and GNonLin were mature and stable enough to use for his application".

Inclusion in the default set of Ubuntu applications

In April 2010, with the launch of Ubuntu 10.04 Lucid Lynx, PiTiVi version 0.13.4 became the first default movie editor offered as part of the Ubuntu ISO CD.

In May 2011, it was announced that Pitivi would be no longer part of the Ubuntu ISO, starting with Ubuntu 11.10 Oneiric Ocelot's release in October 2011. The reasons given for removing it included "poor user reception, lack of fit with the default user-case for Ubuntu, lack of polish and the application's lack of development maturity". PiTiVi will not be replaced on the ISO with another video editor and will remain available to users for installation from the Ubuntu repositories.

In response to this, Jeff Fortin, one of the project developers raised concerns regarding the reasons given for removing Pitivi from the set of default applications and voiced disappointment in Canonical/Ubuntu not supporting the application as they would have been expected to.

Rework

Edward Hervey announced the availability of GStreamer Editing Services (GES) at the end of 2009. Further confirmations of intentions to migrate Pitivi to GES came at the Meego conference in 2011 but it was not until the 0.15 release in September 2011 that Thibault Saunier officially announced that the next Pitivi release would be based upon GES.

The first version using GES was 0.91 "Charming Defects", released in October 2013. Due to the new engine, a lot of old code could be removed and the Pitivi codebase underwent massive reorganization, cleanup and refactoring. Multiple architectural changes occurred during the time between the 0.15 and the 0.91 release, including three intertwined technological migrations:

• Porting the user interface to GTK 3
• Porting from static Python bindings PyGTK to PyGObject, which uses GObject Introspection
• Porting from GStreamer 0.10 to GStreamer 1.0

During the final stages of these changes leading to the 0.91 release, the timeline was also ported from the Canvas (scene graph) "GooCanvas" to Clutter.

Re-branding as Pitivi

With the release of 0.91, PiTiVi was renamed Pitivi, without the "T" and "V" capitalized.

Fundraising

In February 2014 the project announced that it was seeking €100,000 for further development. The money was to be allocated, as follows: Phase 1 - €35,000 to improve stability for a version 1.0 release. Phase 2 - Improving features, €1,925 for adding a magnetic time-line, €4,400 for interfaces for multi-camera editing, €4,766 for porting to Mac OS X. The fundraising was conducted through the GNOME Foundation. The fundraiser did not meet its targeted amount, reaching slightly above €23,000 as of 2015, allowing for partially funded development.

Features

Pitivi inherits its capabilities for importing and exporting (rendering) media from the GStreamer framework, or plugins for the GStreamer framework. Pitivi supports simple media editing capabilities such as trimming, snapping, splitting and cutting of clips. Audio mixing is supported by curves, visualised as line segments drawn over an audio waveform. Pitivi has the ability to step through a piece of media using scrubbers or keyboard shortcuts. Audio and video clips can be linked together, and treated as a single clip. Initial support for video mixing (compositing and transitions) has been added in late 2009 but is still under heavy work. A more exhaustive list of features can be found on the Pitivi website.

Jean-François Fortin Tam gave a talk at Libre Graphics Meeting 2009, discussing how usability became a major focus for the Pitivi project, and how design considerations impacted PiTiVi's user-interface, with examples such as the use of subtle gradients in timeline objects, drag and drop importing and direct manipulation, native theme integration, and reducing complexity by carefully evaluating the need (or lack thereof) to impose preference choices onto users. Another talk, focused on the economics of open source video editors, was given by Jean-François at Libre Graphics Meeting 2011.

The Pitivi project also has a user manual that covers the usage of the application. Pitivi has been translated and localized for several languages by the GNOME i18n teams.

Through GStreamer, Pitivi is the first open source video editor to support the Material Exchange Format (MXF).

As part of a Google Summer of Code project to "Permit Pitivi users to add effects to the videos they are editing", Thibault Saunier implemented video effects in the development version of Pitivi. This work was initially anticipated to be included starting with PiTiVi 0.13.5, but was announced as being deferred to the 0.13.6 release. These features were finally released as version 0.14.0-2 on 1 June 2011. Aside from improved and expanded effects this version included a new welcome screen, a redesigned project settings dialog box and a simplified rendering dialog. In reviewing this version for OMG! Ubuntu! writer Joey Sneddon said of the new rendering that it "totally wipes the floor with its competition: it is so incredibly simple to use."

Sponsorship

Throughout the years, development has been funded through the Google Summer of Code program, donations and paid developer time.

At the end of 2008, Collabora Multimedia decided to fund the development of Pitivi throughout 2009 by assigning Edward Hervey, Brandon Lewis and Alessandro Decina to improve Pitivi and GNonlin. After this two-year effort, as Collabora's direct involvement gradually came to an end, a new team of contributors from the community took over the maintainership of the project, including former GSoC student Thibault Saunier.

In 2014, a public fundraiser was run through the GNOME Foundation to allow two maintainers, Mathieu Duponchelle and Thibault Saunier, to work for a year on bringing Pitivi to "1.0 quality".

Reception

In an interview with gnomedesktop.org in 2009 Edward Hervey discussed the state of Pitivi and Linux Video editing; at one stage Hervey noted that "there's a total lack of cohesion between all the various multimedia applications/libraries/device-support on Linux which is IMHO the reason why we're not yet the reference platform for multimedia creation". This point of view is further expanded in another article that showed that Hervey believed that "if the Linux desktop was going to have a nice and easy to use video editor any time soon, we needed to do something to increase the pace of development significantly".

In a review of Pitivi 0.94 in January 2015 Red Hat Senior Systems Engineer Chris Long said: "It looked great and professional-esque, almost Avid/premiere like. So, I brought in a video clip... and CRASH! I opened it again, brought in a clip, no crash, so that's great. I added another video track... and CRASH! I tried at least 15 more times before giving up on it. And it's a shame, because it looks like it has potential to be simple to use and not overly garish." The release of the next version, 0.95 improved stability.